LES IMAGES BITMAPS

Comme son nom l'indiquerait presque, le type bitmap (littéralement "carte de bits") permet de mémoriser une image selon la couleur de chaque pixel. "Pixel" est la contraction de "picture element" : une image bitmap est composée d'un certain nombre de pixels, chaque pixel représentant un point de l'image ; un pixel ne peut avoir qu'une seule couleur à la fois et c'est ainsi qu'on en arrive à représenter une image par une suite de couleurs.

une image est composée de pixels

Les dimensions d'une image

Une image est toujours rectangulaire. On appelle dimension d'une image le nombre de pixels qui la compose en longueur et en hauteur ; plus les dimensions de l'image est importante, plus la qualité de l'image est bonne. Par exemple, une image de dimension 640×480 est composée de 640 pixels en longueur et 480 pixels en largeur soit un total de 640×480 = 307 200 pixels.

Il existe plusieurs types de bitmaps :

Pour comprendre comment une image mémorise ces aspects, et pourquoi plus il y a de couleurs dans une image, plus l'image occupe de place sur le disque, il faut savoir ce qu'est un octet :

Rappel : l'octet est la plus petite unité de mesure pour un fichier ; un octet peut représenter un caractère ; en fait, un octet est composé de 8 bits qui peuvent chacun prendre deux valeurs : 0 ou 1 ; or 2 à la puissance 8, ça fait 256. Un octet peut donc avoir une valeur parmi 256, ce qui permet de compter de 0 à 255.
N.B. : un bit ne se balade jamais tout seul ; c'est pour cela que l'octet est la plus petite unité de mesure.

Codage des couleurs

Le nombre représenté par le ou les octets correspond à une couleur que l'ordinateur reconnaît. Une image bitmap monochrome occupe peu de place car chaque pixel n'a que deux aspects possibles; un pixel peut donc être représenté par un bit ; mais comme il n'y a pas de bit solitaire, un octet représente une série de 8 pixels.

De la même façon, dans une image bitmap 16 couleurs, un octet ne représente plus que 2 pixels : si deux pixels consécutifs peuvent avoir 16 aspects différents chacun, il y a alors 16x16, soit 256 combinaisons possibles, et l'on retrouve l'octet.

Les choses se simplifient dans une image bitmap 256 couleurs car chaque octet représente un pixel. Les bitmaps 256 couleurs ont souvent une palette de couleurs redéfinie, ce qui leur permet d'afficher une grande variété de couleurs, mais toujours limité à 256 couleurs par image.

Il reste le cas le plus courant : l'image bitmap 24 bits, où il faut 3 octets pour représenter un pixel car chaque couleur peut être définie par 3 caractèristiques (Chrome-saturation-luminosité ou encore rouge-vert-bleu) ; chacun de ces caractères peut être exprimé sur une échelle de 0 à 255, d'où l'utilité de 3 octets (ou 24 bits) pour représenter un pixel. Il peut donc y avoir 256×256×256, soit 16 777 216 couleurs possibles. A noter qu'un codage sur deux octets permet l'obtention de 256×256 = 65 536 couleurs.

Petit exercice : Pouvez-vous prévoir la taille d'une image bitmap 24 bits de dimensions 432×512 ?
Solution : cette image sera composée de 432×512 = 221 184 pixels ; chaque pixel sera codé sur 3 octets, ce qui fait une taille de 221 184 x 3 = 663 552 octets = 648 Ko ; à noter que le fichier effectif sera plus gros de quelques octets dans la réalité car il y a également d'autres informations mineures à stocker (comme par exemple les dimensions elles-mêmes ).

Le système RVB (Rouge-Vert-Bleu)

Le système RVB (Rouge-Vert-Bleu) est le système utilisé pour coder les couleurs 24 bits. En anglais, on dit RGB (Red-Green-Blue). Son principe est relativement simple : on exprime les quantités de rouge, de vert et de bleu qu'il faut pour recréer la couleur (imaginez que vous mélangez des peintures) sur 3 octets ; elles sont exprimées sur une échelle de 0 à 255, ce qui correspond (comme par hasard) à ce que peut exprimer un octet.
    Par exemple, le blanc correspond à 255-255-255, le noir à 00-00-00, le rouge à 255-00-00, le vert à 00-255-00, le bleu à 00-00-255. Trois valeurs identiques amènent à une nuance de gris. On peut ainsi composer jusq'à 16 777 216 couleurs différentes, bien que l'oeil humain moye n'en distingue que 700...
    Vous pouvez tester cela avec n'importe quel logiciel de dessin (style Paint) qui vous permette de créer vos propres couleurs... En langage HTML, on exprime les couleurs avec un code de la forme #RRVVBB où RR est la valeur rouge, VV la valeur verte, BB la valeur bleue, le tout en hexadécimal, c'est-à-dire en base 16 (voir article n°2).

     Article suivant >>

↑      Page d'accueil

Aujourd'hui nous fêtons l'anniversaire de raiders qui a 31 ans !
Notre site accueille 604 membres qui ont posté pas moins de 4886 messages dans 658 topics : - )
Notre dernier membre inscrit est ch-Bilal.
Aucun membre connecté.
Jumper :
Sauf mention contraire, les articles sont sous licence by-nc-sa. Les images appartiennent à leurs propriétaires respectifs.