VITESSE DE CONNEXION INTERNET

Cet article est obsolète.
Cet article fait référence à des technologies désormais complètement obsolètes et inutilisées ; nous n'assurons donc pas la validité des informations données ici et nous vous conseillons de ne pas prendre en compte le contenu de cet article, en attendant sa révision par notre équipe.

Il arrive parfois que certains utilisateurs ait une connexion internet mais soit incapable de répondre à la bête question "T'es en 56k ou ADSL ?" Aussi une mise au point s'impose :

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CONNEXION INTERNET

Il existe deux grands types de connexions Internet très répandues chez les particuliers.

Connexion 56k

La connexion 56k ou bas-débit ; une connexion 56k peut être établie avec un modem basique (un modem 56k justement) sans souci de la qualité de la ligne ; elle occupe la ligne téléphonique (on ne peut pas téléphoner en même temps) et elle est souvent fournie sous la forme d'un forfait (3 heures 10 heures 20 heures 50 heures etc…) bien qu'il existe également des forfaits illimités. Lorsque l'on est connecté en 56k (càd 56 kbps = 7 kops), on peut considérer que l'on télécharge avec une moyenne de 3-4 kops (kilo-octets par seconde). Bien que l'unité officielle pour mesurer les débits soit le kbps (kilo-bits par secondes ; rappel : 1 octet = 8 bits), une vitesse exprimée en kops paraît plus claire (mais bon ce n'est qu'une question de point de vue). L'accès à une connexion 56k se fait par numérotation vocale généralement ; cela signifie que le modem va composer un numéro de téléphone et fera passer les informations sous forme vocale ; vous n' vez qu'à décrocher le téléphone (si vous êtes connecté en 56k bien sûr) pour comprendre. Le processus est plutôt lent ; il faut environ 1 à 2 minutes pour se connecter en supposant qu'il n'y ait pas de problème

Connexion ADSL

la connexion ADSL : une connexion ADSL est une connexion qui utilise la technologie ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line). Les avantages de ce procédé sont nombreux : vous pouvez utiliser le téléphone pendant que vous êtes connectés, d'ailleurs vous êtes connectés autant de temps que vous voulez (c'est illimité). De plus, il ne faut qu'une dizaine de secondes pour se connecter ; mais l'aspect le plus intéressant est bien sûr le haut-débit : cela permet les connexions suivantes :

Débit en kbps Débit en kops Commentaires
64 8 assez peu répandu ; environ deux fois plus rapide qu'un 56k
128 16 pour les petits portefeuilles ou pour les simples surfeurs ; 4 fois plus rapide qu'un 56k
512 64 le plus répandu ; 16 fois plus rapide qu'en 56k ; comptez 12 secondes pour télécharger 1 Mo :-)
1024 128 un peu moins répandu mais tend à se démocratiser avec la baisse des prix ; 32 fois plus rapide qu'en 56k
2048 dégroupé 256 et plus le must de la connexion en France ; permet de tirer tout le parti de la ligne ; mais ce protocole n'est pas encore disponible partout en France et n'est proposé que par Free (non je ne fais pas de pub)

Malheureusement, tout le monde ne peut pas bénéficier de l'ADSL ; en effet, il faut qu'il y ait moins de 5 km de câbles entre votre prise téléphonique et le central téléphonique la plus proche de chez vous ; vous pouvez habiter en face d'un central téléphonique sans être compatible pour autant à cause des nombreux détours. Néanmoins pas de panique 77 % de la France est couverte ; les dégoutés sont généralement les habitants des trous perdus mais bon on ne peut pas avoir l'Internet haut-débit et la vue sur les vaches en même temps. Pour ce qui est de la vitesse d'envoi, elle est généralement 4 fois inférieure à la vitesse de téléchargement bien que cela soit variable selon les connexions. À noter que la plupart des FAI (= Fournisseur d'Accès à Internet, comme Free, Wanadoo, Club-internet, Noos, AOL, 9online, etc.) coupent la connexion toutes les 24 heures afin d'attribuer des IPs dynamiques.

Il existe d'autres types de connexions plus performantes encore (je songe notamment aux connexions T3) mais elles ne sont pas toujours proposées aux particuliers et demandent souvent un aménagement de la ligne aussi je n'en parlerai pas.

DÉTERMINER SA VITESSE DE CONNEXION

Le plus simple pour déterminer son type de connexion est bien sûr d'obtenir le débit ; si vous êtes connectés, vous voyez généralement cette icône icone près de l'horloge. Double-cliquez dessus et vous obtenez votre débit montant (la vitesse à laquelle vous pouvez télécharger). Ici 622 592 bps = 77 824 octets par secondes = 76 kops. Je suis vraisemblablement en ADSL 512 kbps (j'en suis sûr même, j'ai tellement ralé pour l'avoir :-) ). Au passage on peut lire que je suis connecté depuis 15 heures 7 minutes, j'ai téléchargé 1,07 Go et j'ai envoyé 526 Mo.

Connecté à ....

Pour obtenir cette fenêtre il vous faudra parfois double-cliquer sur votre connexion dans l'Accès réseau à distance (allez voir dans le Poste de Travail). Mais bon dans le cas hypothétique où vous seriez sur une connexion bizarre ou sur un ordinateur étrange, voici comment estimer la connexion : il vous suffit de télécharger un fichier relativement volumineux (prenez un fichier bidon, on s'en fiche) et d'observer la fenêtre de téléchargement :

64.4 Ko/s

Vous n'êtes pas obligés de terminer le chargement (surtout si vous êtes en 56k) : regardez la vitesse de téléchargement (ici en rouge) et référez-vous au tableau ci-dessus. Attendez un peu après le début du chargement (30 secondes) car la vitesse de transfert au début du téléchargement est généralement plus importante que la vitesse moyenne de votre ligne.

<< Article précédent      Article suivant >>

↑      Page d'accueil

Notre site accueille 600 membres qui ont posté pas moins de 4772 messages dans 544 topics : - )
Notre dernier membre inscrit est jajaja.
Un seul connecté : zbajzm.
Jumper :
Sauf mention contraire, les articles sont sous licence by-nc-sa. Les images appartiennent à leurs propriétaires respectifs.