LES HOAX

C'est devant la naïveté populaire que je me dois d'écrire cet article (eh oui expliquer trois fois la même chose en une journée, ça donne envie de réagir) :

QU'EST-CE QU'UN HOAX ?

Non, un hoax n'est ni une créature du prochain Spielberg ni une boule de poil dans Star Wars (vous confondez avec les ewoks). La traduction la plus courante du mot anglais hoax est "canular". Un hoax est un e-mail vraisemblablement transmis par une de vos connaissances et qui se reconnaît facilement :

2 exemples :

Hoax 1
En flouté : l'émetteur du mail (la précédente victime) et toutes les adresses à qui il a renvoyé ce message ; en clair : le message qui insiste bien sur la nécessité de transmettre le message. Ceci est un hoax dans le genre "chaîne sympa".
Hoax 2
Voici un hoax dans le sens le plus basique du terme : un bon gros canular, une soi-disant manif anti-SMS gnagnagna et le sempiternel "Faites passer le message"

COMMENT EMPÊCHER LES HOAX ?

En fait, les chaînes sincère sont très rares, je dirais même qu'il n'y en a pas, aussi la première habitude à prendre est de ne pas transmettre les chaînes d'e-mails. Si vous voulez vérifier que c'est un hoax, voici l'adresse d'un bon site : www.hoaxbuster.com (oui je sais d'habitude je ne fais pas de pub mais bon c'est pour la bonne cause :-)). Voilà c'est tout ; c'est pas compliqué hein ?

À QUOI SERVENT LES HOAX ?

Les auteurs des hoax peuvent avoir deux objectifs. Le premier est de discréditer quelque chose ou quelqu'un.

Le second, et aussi le plus courant, est de récolter un gros tas d'adresses e-mail (celles-là mêmes qui sont transmises avec le mail) pour envoyer des virus divers, des vers etc. aux victimes innoncentes. Généralement ce sont de pathétiques tentatives de faire ouvrir une pièce jointe où on reconnaît facilement le virus puisque son nom est du type photo_de_cul.jpg.exe (fichier exécutable qu'on veut faire passer pour une image JPEG donc suspect) ou commentsefairedufricfacile.txt.pif (raccourci MS-DOS potentiellement dangereux qu'on veut faire passer pour un fichier texte donc suspect). Bien sûr n'oubliez pas d'afficher les extensions :-) (Affichage > Options des dossiers > décocher la case "Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu")

Exemple concret :

Pièces jointe : remailer.txt.bat

Qu'y a-t-il de suspect dans cette pièce jointe ? Eh bien d'abord la double-extension montre que l'on cherche à faire passer un fichier d'un type (ici fichier batch *.bat) pour un autre type (ici un simple fichier texte *.txt). Il y a tout lieu de croire que l'e-mail qui a amené cette pièce jointe (un message de non-delivration d'email) est un faux.

<< Article précédent      Article suivant >>

↑      Page d'accueil

Notre site accueille 591 membres qui ont posté pas moins de 4624 messages dans 396 topics : - )
Notre dernier membre inscrit est mike sorenzo.
Aucun membre connecté.
Jumper :
Sauf mention contraire, les articles sont sous licence by-nc-sa. Les images appartiennent à leurs propriétaires respectifs.