Date : 4/03/2005

Gravure de CD et DVD

par Benoît

Pré requis : Merci de lire l'article 41 avant celui-ci.

La gravure de CD est quelque chose de très utilisée actuellement. Et il est utile de s'y retrouver car la pratique est un peu plus compliquée que la théorie pure (la faute à qui : les différents standards, eh oui encore une fois).

Nous rappelons que les droits d'auteurs et les copyrights ne sont pas ici seulement pour décorer et que la loi nous impose de les respecter.

Matériel Requis

Vous aurez besoin de quelques outils. Tout d'abord un logiciel de gravure ; nous prendrons ici comme référence Néro Express (pas Néro StartSmart). Un graveur de CD ou de DVD. Une galette compatible avec le graveur (voir article 41). La technique du compas n'est pas expliquée ici.

Accueil de nero Express 6

C'est parti !

Première chose à faire : choisir le graveur. Le "Néro Image recorder" vous permettra de fabriquer une image CD (un gros fichier sur votre disque dur) qui contiendra tout ce qu'il y a à graver. Ça peut être relativement pratique. Donc à choisir entre le système d'écriture d'image disque de Néro et votre (ou l'un de vos) graveur(s).

Pour les graveurs DVD vous avez deux possibilités par lecteurs, le choix CD-R/RW ou le choix DVD. Choix à faire en fonction du support sur lequel vous voulez graver (mais ça parait logique). Ensuite plusieurs choix s'offrent a vous :

Données > Disque de donnée.

Ici c'est pour graver un peu tout et n'importe quoi. Les logiciels trouvé sur le net, les photos de pépé, les essais artistiques du petit sous Paint, … tout ce qui est fichier informatique. En respectant la taille bien entendu. Ce disque sera lisible sur les ordinateurs seulement (Windows, Mac OS, Linux, …).

Données > Disque de données amorçable

Un disque de démarrage permet de démarrer l'ordinateur sans démarrer Windows. Ça peut être pratique en cas de pépin si on sait l'utiliser. Le disque ne sera démarrable que sur ordinateur PC.

Musique > CD audio

Pour mettre vos musiques sur CD. L'option CD audio permet de faire des CD audio lisibles dans la plupart des lecteurs de CD. C'est ce qu'il faut utiliser pour relire le CD aussi bien dans le micro que dans l'autoradio ou la chaîne Hi fi.

Note : La PS2 de Sony m'a déjà refusé de tels CDs, probablement la protection anti-copie.

Uniquement avec CD, ce n'est pas possible avec les DVD. De plus les CD-RW ne passent pas sur tout les lecteurs de CD audio (mais sur de plus en plus.)

Musique > CD audio et donnée

Ceci permet de faire un CD double usage. La chaîne Hi-Fi le prendra pour un cd audio tout ce qu'il y a de plus classique. L'ordinateur pourra lire les données de toute sorte présentes sur le disque aussi bien que la partie Audio. Pour une utilisation un peu particulière mais utile. Impossible en mode DVD, uniquement avec un CD donc.

Musique > Disque MP3

Certains lecteurs de CD audio ont la possibilité de lire des CDs dits CD-MP3. C'est cette option qu'il faut utiliser. Ceci a l'avantage de stocker beaucoup plus de musique sur un CD, mais il faut le lecteur adapté.

Musique > Disque WMA

Même chose que le CD-MP3 mais pour le WMA. Vérifiez la compatibilité de l'appareil avec ce format.

Musique > Disque Néro Digital Audio

Honnêtement, Néro qui commence à faire un truc avec son propre standard… Choisissez une des solutions précédentes, c'est plus prudent pour avoir une chance de relire votre musique sur autre chose qu'un PC Windows.

Vidéo/Image > Vidéo CD

Si vous voulez faire passer des images ou un peu de vidéo sur un lecteur de DVD ce format peut être utile. À vous de tester. Uniquement sur CD.

Vidéo/Image > Super Vidéo CD

Même chose qu'au-dessus mais la compression doit être MPEG2 pour passer. Uniquement sur CD.

Vidéo/Image > Mini DVD

Si vous avez crée des fichiers correspondant à un DVD sur votre disque dur et que celui-ci ne dépasse pas 650 ou 700 Mo c'est une solution. Uniquement sur CD.

DVD vidéo

Il faut avoir des fichier correspondant à la structure d'un DVD sur votre ordinateur. Il faut un logiciel spécialisé pour les créer ou les obtenir. Uniquement avec un DVD.

Copier disque entier.

Pour faire le double d'un CD. C'est ce genre de copie que les protections CDs veulent empêcher.

Image disque ou projet enregistré.

Vous vous rappelez l'histoire d'image disque dont je vous parlais tout à l'heure ? C'est ici que vous pouvez passer du gros fichier représentant un CD au CD réel.

Et après ?

Généralement (sauf pour copie de CD et image disque) vous aurez une fenêtre (deux pour CD audio/données) qui vous proposera d'ajouter des fichiers a votre CD. Les fichiers doivent bien sûr correspondre au type de CD choisi (pas d'image sur un CD audio pur, par exemple). Un simple glisser-déposer depuis une fenêtre présente à côté de Néro suffira à remplir le CD ou DVD.

Contenu du disque

La Barre bleu présente en bas représente l'état de remplissage du disque. Le ligne jaune représente la limite des 650 Mo et la rouge celle des 700. Pour les DVDs, la ligne jaune est pour la capacité des simples couches et la ligne rouge pour la limite des doubles couches. Cliquez ensuite sur "suivant".

Réglage final de la gravure

"Graveur Actuel" permet de choisir le graveur (utile quand on a passé 3 heures à sélectionner tout ce qu'on voulait pour son joli DVD et qu'on remarque au dernier moment qu'on a plus de DVD vierge). On choisit soit l'un des graveurs, soit le système d'écriture des images disques de Néro.

Le nom de disque est celui qui apparaîtra dans le poste de travail. Trouvez un nom caractérisant le contenu du CD, c'est toujours mieux pour retrouver le bon CD (écrire le nom sur le CD avec un stylo spécial c'est pas mal non plus).

Vitesse d'écriture : généralement à laisser au maximum, on le baisse si la gravure est délicate ou si le graveur est par expérience de mauvaise qualité (il grille souvent des CDs pour rien). À noter que Néro n'est que moyennement adapté à la gravure des distributions Linux ; si vous voulez graver un CD Linux, essayez plutôt avec burnatonce et ce à vitesse réduite (32 fois maximum). Si vous gravez des VCDs ou des CDs contenant des fichiers AVI destinés à une platine DivX, tâchez également de réduire la vitesse de gravure.

L'option "Disque multisession" est à activer si le disque n'est pas plein et que vous compter rajouter des données dessus plus tard. La vérification des données après gravure se fait suivant la situation et les goûts.

Ensuite vient la gravure en elle-même. Laisser l'ordinateur faire son boulot tout seul est une bonne chose dans ce cas. Surtout que la gravure se fait de plus en plus rapidement. Lors de la gravure, les données transitent du lecteur source (disque dur ou lecteur CD/DVD) vers le CD à graver via une mémoire tampon : le buffer ; ce buffer est une sécurité contre une éventuelle rupture du flux de données, qui aurait pour conséquence de gâcher l'opération de gravure et le CD par la même occasion. Il faut veiller à laisser un minimum de ressources systèmes disponibles pour la gravure (surtout la vitesse de lecture qui détermine la vitesse maximale de gravure). Ainsi, lancer Doom 3 pour s'occuper pendant la gravure me paraît un très mauvais choix, à éviter donc.

Après la gravure il vous demandera si vous voulez sauvegarder le projet. Utile si vous voulez graver un autre CD soit identique, soit avec peu de différences.

Cas Particuliers.

Copie de CD/DVD.

Pour la copie de CD/DVD, deux possibilités peuvent être offertes. Si vous avez un lecteur a coté du graveur (ou un autre graveur qui vous servira de lecteur) vous pouvez faire une copie directe d'un lecteur vers l'autre. C'est une méthode assez utilisée. Mais une autre technique peut être utilisée, qui elle ne nécessite qu'un unique graveur. Le logiciel lit le CD/DVD en entier, en fait une image disque sur le disque dur, vous demande le CD/DVD vierge et grave l'image créée sur le nouveau disque.

Gravure d'un projet ou d'une image CD.

Ici vous allez chercher un fichier sur le disque dur, c'est-à-dire un projet qui est simplement une liste des fichiers à graver ajoutée à quelques paramètres. Ceci vous permettra de modifier le contenu de ce qu'il y a à graver.

Image Disque.

Oui une petite partie spéciale pour cette petite bête. En gros une image disque est un gros fichier qui contient l'intégralité de ce que devrait contenir un CD ou DVD. Les trois principaux formats de fichiers sont :

Mais les images disque n'ont pas que l'intérêt de pouvoir être gravées plus tard. Des logiciels tels qu'Alcohol 120% permettent de créer ce qui s'appelle "un lecteur de CD virtuel". Ce bidule apparaît dans le poste de travail comme un lecteur de CD normal, mais ce n'est pas un véritable CD qui est dedans, c'est en fait l'image CD. L'image disque sur le disque dur se fait donc passer pour un véritable CD dans un véritable lecteur grâce à ce logiciel. C'est pratique dans un certain nombre de cas, comme par exemple pour ne pas avoir a emmener tout ses CDs de jeux quand on part trois jours avec l'ordinateur portable.

Alcohol

Un cliquer-déplacer de l'image disque vers le milieu de la fenêtre de Alcohol et il apparaît dans la liste. Ensuite un cliquer-déplacer de la liste vers le lecteur virtuel (en jaune) et le CD arrive dans le lecteur. Et il apparaît dans le poste de travail, comme dans un vrai lecteur CD.

Le CD apparaît dans le poste de travail sans avoir été gravé

Ouais et pour mon jeu je fait comment pour le récupérer sur le disque dur ? Pour cela on retourne voir notre copain Alcohol. Et sur la gauche on va trouver l'assistant de création. On choisit son lecteur dans la première fenêtre (les lecteurs virtuels d'Alcohol apparaissent). "Suivant" et on choisit où enregistrer le fichier en question. Après il fait une image du disque et l'ajoute dans sa liste.

Bon il faut compter pas mal de place car un disque normal peut aller jusqu'à 700 Mo et un DVD jusqu'à 8 Go (environ). Attention aux disques durs de trop faible capacité donc.

<< Article précédent      Article suivant >>

↑      Page d'accueil

Notre site accueille 600 membres qui ont posté pas moins de 4774 messages dans 546 topics : - )
Notre dernier membre inscrit est jajaja.
Aucun membre connecté.
Jumper :
Sauf mention contraire, les articles sont sous licence by-nc-sa. Les images appartiennent à leurs propriétaires respectifs.