Date : 31/07/2007

Les différentes connectiques vidéos

par Gulgnus

Une carte graphique, oui, et ensuite ? Eh bien ensuite, pas d'inquiétude, vous n'aurez pas besoin de votre caisse à outils accompagnée de trois heures de bricolage comme pour un meuble Ikea. Non ! Pour le choix d'un bon écran compatible avec votre carte graphique, seul votre porte-monnaie raisonnablement bien garni et quelques minutes d'attention sont de rigueur.

Avant de rentrer dans le vif du sujet avec les différents types de connecteurs, parlons un peu de l'écran en lui même…

Le choix d'un écran passe déjà par ses capacités. La majorité des écrans disponibles actuellement sur le marché, pour ne pas dire la totalité, sont des écrans TFT ou vulgairement appelés "écrans plats". Ces écrans sont actuellement (et généralement) disponibles sous deux formes :

Cette parenthèse étant faite, je vous invite à rentrer directement dans le vif du sujet avec, pour commencer, une rapide énumération des différents types de connecteurs actuels que vous pouvez rencontrer. Celle-ci sera suivie d'un approfondissement pour chaque type de connexion. Car vous vous en doutez sûrement, le problème est la compatibilité entre votre carte graphique et votre futur écran, et c'est pour cela que cet article parle des différentes connexions vidéos. Une fois que vous maîtriserez globalement les types de connecteurs les plus courants, il vous suffira de vérifier (visuellement ou non) les connexions disponibles sur votre carte graphique. Vous pourrez ensuite choisir votre écran en fonction de ces connexions.

1. Le D-Sub

Alors comme promis parlons un peu du D-SUB ou D-Subminiature. Ce type de connexion est particulièrement utilisé dans le domaine informatique, et pas seulement pour relier votre ordinateur à votre écran, mais ce n'est pas ce qui nous intéresse ici. Ce connecteur, inventé par Canon, est composé de plusieurs rangées de broches qui sont habituellement entourées par un bouclier en métal en forme de D qui protège contre les perturbations électromagnétiques.

dsub
Connecteur D-Sub
(Image sous licence GFDL)

Pour les curieux, sachez que le système de numérotation de Canon utilise un D comme préfixe pour la série entière, suivi d'une lettre dénotant la taille de coque (A=15 broches, B=25 broches, C=37 broches, D=50 broches, E=9 broches), suivie du nombre réel de broches, puis du genre (M=mâle, F=femelle). Par exemple, DB25M signifie un D-sub avec une coque d'une taille de 25 broches et 25 contacts mâle. Certains ne sachant pas ce que signifie la lettre B ont commencé à appeler l'ensemble de la gamme "DB" au lieu de "D". Ainsi lors de la sortie du premier port série PC à utiliser des connecteurs 9 broches, ceux-ci ont souvent été appelés DB9 au lieu de DE9. Maintenant, beaucoup de vendeurs font l'erreur et vendent le DE9 sous le nom DB9…

Faites attention, sur certains sites très connus vendant des écrans, il vous sera précisé dans les types de connecteurs "D-Sub". Si vous avez bien compris ce que je viens de dire plus haut, il s'agit en fait d'un abus du langage car D-Sub est un type de connecteur et non un connecteur précis. Sachez qu'ils parlent généralement du DB15 alias VGA. Cela dit voici les différents connecteurs que vous rencontrerez quand vous voudrez faire l'acquisition d'un écran.

2. Le VGA

Il est impossible aujourd'hui de ne pas connaître le VGA, moins connu sous le nom de Video Graphics Array. Il équipe la majorité des cartes graphiques et des ordinateurs actuellement en circulation, mais il n'est pas le connecteur du futur et commence à disparaître avec l'apparition des écrans haute-définition. Je dirai même qu'il a déjà un pied dans la tombe et que le DVI pousse l'autre jambe…

Tout d'abord, VGA désigne aussi bien un mode d'affichage (640×480, etc) que le type de connexion. Nous nous intéresserons ici plus particulièrement à la connectique de ce nom, qui correspond d'ailleurs au DB15 (qui n'est autre qu'un DA15 si on suit l'appellation donnée par Canon mais pour plus de facilité de compréhension, je dirai DB15).

vga1 vga2
Prise (à gauche) et fiche (à droite) VGA
(Images sous licence GFDL)

La principale différence entre le VGA et ses concurrents d'aujourd'hui est le fait qu'il est en analogique et que les autres sont en numériques, ce qui leur permet d'afficher des images plus grandes et de meilleure qualité (plus fine etc).

Pour être plus clair, disons que le VGA convient pour les écrans qui ont des pixels non physiquement séparés (non-indépendants) comme par exemple les écrans à tube cathodique (les gros gros écrans qui vous prennent les trois quarts de votre bureau et qu'on appelle CRT), pour des écrans ayant des pixels physiquement séparés (indépendants) comme les écrans LCD, plasma et les futurs OLED, il conviendra mieux d'utiliser un connecteur numérique comme le DVI, c'est pourquoi il fait l'objet du paragraphe suivant.

3. Le DVI

Digital Visual Interface, voici ce qui remplace actuellement le VGA et qui le pousse dans le gouffre où figure déjà son grand frère, le VGA 9 broches dont je ne parlerai pas ici car inutile et sans intérêt pour cet article. Le DVI présente un avantage majeur sur le VGA : il est numérique !

dvi1
Schémas des différents connecteurs DVI

Vous l'aurez compris, et je pense l'avoir assez répété comme ça, qui dit numérique dit écran plat et haute définition. Mais il existe trois types de DVI distincts:

Ce dernier équipe la majorité des cartes graphiques actuelles, étant plus pratique que ses ancêtres. Si l'écran propose une entrée DVI, il ignorera les broches analogiques, mais par contre si vous avez un écran à tube cathodique (en VGA), à l'aide d'un simple adaptateur DVI-VGA, il vous sera possible de faire la liaison sans reconversion et sans perte.

dvi2 dvi3
Connecteur DVI

Veuillez m'excusez pour la médiocrité de cette image mais le manque de moyen en est l'origine, j'attends une augmentation de mon employeur pour l'achat de nouveau matériel…

dvi4
Connecteur DVI-I

Je vous l'accorde, on ne voit pas grand chose… mais coupons court et passons donc au suivant !

4. Le HDMI

High-Definition Multimedia Interface. En fait c'est une interface audio /vidéo entièrement numérique capable de transmettre des flux non compressés (on entend par là la source vidéo ou audio sous la forme brute, sans compression, juste du numérique). Le HDMI relie n'importe quoi compatible à un écran HD ou une télévision du même type (HD). Il fait par exemple liaison entre une console de jeu et une télé HD ou entre un ordinateur et son écran HD.

Il est le remplaçant actuel des anciennes normes analogiques tel que la péritel ou la S-Video que j'ai décidé de traiter en dernier dans cet article.

hdmi14
Connecteur HDMI
(Image sous licence GFDL)

Le HDMI supporte n'importe quel format de vidéo, incluant la définition standard, améliorée et haute définition ainsi que le son multi-canal, le tout sur un seul câble. Il en existe deux versions:

Il existe aussi un Type C mais celui-ci n'est qu'une forme compacte du Type A destinée particulièrement aux caméscopes et appareils photos numériques.

Passons maintenant à l'UDI.

5. L'UDI

Unified Display Interface, il est (ou plutôt sera) réservé au monde PC et vise à remplacer le DVI qui est, selon les constructeurs, trop complexe. Ainsi, alors qu'il est trop coûteux d'intégrer le DVI au sein d'un chipset graphique, cela sera parfaitement possible avec l'UDI. De plus, il a une capacité double par rapport au DVI et sera d'autre part électroniquement compatible avec les équipements DVI ou HDMI et pourra s'y connecter via un simple adaptateur "physique" (toujours comme ceux décrits plus hauts). Mais contrairement au HDMI, cette interface d'affichage ne transmettra pas le son.

udi1 udi2
Connecteurs UDI
(Copyright Japan Aviation Electronics Industry, Ltd.)

Reste un nuage à l'horizon: Le Display Port qui fait l'objet du prochain paragraphe.

6. Le Display Port

Conçue pour permettre les connexions internes et externes avec les dispositifs d'affichage (écrans LCD de PC portables, moniteurs LCD, téléviseurs, rétro-projecteurs, etc.), l'interface DisplayPort fait transiter les flux numériques audio et vidéo par un seul câble, ce qui simplifie la connectique. De plus, le connecteur qui est de taille réduite est parfaitement adapté aux PC ultra-portables généralement peu épais. Il a bien entendu été pensé pour la vidéo haute définition. Il a globalement les mêmes avantages (bande passante, coût, etc) que l'UDI. Les deux interfaces s'opposent donc directement, et le Display Port a lui aussi pour objectif de remplacer le DVI et le VGA, actuels leaders du marché.

display1
Schéma Display Port

Il est considéré comme le concurrent direct du HDMI. Il permet l'affichage de vidéos HD avec le son associé (contrairement à l'UDI) et peut aussi gérer plusieurs flux vidéos simultanément à la vitesse de 10.8 Go/s (pour comparer on parle de 5 Gbit/s pour le HDMI et de 4,95 Gbit/s pour le DVI), et pourra être connecté entre le moniteur et votre PC, lecteur DVD , etc… On prévoit déjà une seconde version du standard pour 2008 ou 2009.

L'architecture de l'interface DisplayPort peut supporter de nouvelles fonctions innovantes et l'utilisation de produits d'affichage que n'offrent pas les interfaces DVI et surtout HDMI, car le DisplayPort vise à concurrencer l'interface HDMI. Et justement, pourquoi développer une nouvelle interface alors que des produits équipés d'un connecteur HDMI sont déjà disponibles sur le marché ? Tout simplement parce que la VESA (association responsable du projet) veut offrir un standard qui soit à la fois ouvert, extensible et libre de droits.

Mais on peut se demander si l'avenir du DisplayPort, développé trop tardivement, n'est pas compromis, d'autant qu'il n'est pas rétro-compatible avec les interfaces DVI/VGA.

display2 display3
Connecteurs Display Port

Passons à présent et pour finir sur le Mini-DVI et la S-Video.

7. Le Mini DVI

Le Mini-DVI fait partie des connecteurs créés et principalement, pour ne pas dire totalement, utilisés et commercialisés par Apple. On en compte trois de ce genre:

minivga minidvi minihdmi
Connecteurs Mini VGA (droite), Mini DVI (centre), Mini HDMI (droite)

8. Le S-Vidéo

La vidéo à composantes séparées est également appelée vidéo en composantes, S-Vidéo, Y/C ou YCbCr. C'est un signal vidéo dont la luminance et la chrominance sont séparées, ce qui supprime la dégradation de l'image due à l'interférence entre ces deux signaux.

svideo
Connecteur S-Vidéo

Cette connectique est présente sur beaucoup de téléviseurs mais non présente sur des écrans d'ordinateur, en revanche on la retrouve sur des cartes graphiques où elle sert de sortie vidéo pour utiliser un téléviseur plutôt qu'un écran, ou pour la diffusion de vidéo mais ceci est hors-sujet et fera sûrement l'objet d'un autre article.


J'espère profondément que cet article vous aura intéressé et aidé.

<< Article précédent      Article suivant >>

↑      Page d'accueil

Notre site accueille 600 membres qui ont posté pas moins de 4774 messages dans 546 topics : - )
Notre dernier membre inscrit est jajaja.
Aucun membre connecté.
Jumper :
Sauf mention contraire, les articles sont sous licence by-nc-sa. Les images appartiennent à leurs propriétaires respectifs.