ASSOCIATIONS DE FICHIERS

Faire une association de fichier n'est pas un miracle qui demande 5 années d'études mais ça commence déjà à vous distinguer de vos collègues de bureau (sauf si vous bossez dans une boîte d'informatique).

Une association de fichier, c'est ce qui permet d'associer un type de fichier donné (caractérié par son extension, comme .doc) à un programme donné afin que l'on puisse rapidement ouvrir ce type de fichier avec ce programme.

Pour créer une association de fichier nous-même, on va utiliser les options des dossiers : pour y accéder, vous pouvez soit passer par l'explorateur et faire Affichage > Options des dossiers ; l'onglet qui nous intéresse s'appelle "Types de fichiers". On y trouve une liste de tous les types de fichiers avec, plus bas, les informations qui s'y rapportent : l'extension (c'est le plus important), le type de contenu (ça on s'en balance) et l'application utilisée pour l'ouvrir. Pour vous apprendre à manipuler cet atroce onglet, nous allons créer notre propre type de fichier.

Options des dossiers

Créez un fichier texte (si vous savez pas faire ça, c'est que vous n'avez pas lu les chapitres et articles précédents ! c'est Clic droit > Nouveau > fichier texte). Enregistrez-le et assurez-vous que l'extension *.txt s'affiche (sinon, décochez la case "Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu" dans l'onglet Affichage). Renommez-le avec une extension *.xyz.

Deux solutions s'offrent à vous : soit vous faites un truc basique comme indiqué dans le chapitre 3, soit vous vous instruisez et vous faîtes comme suit : cliquez sur "Nouveau type…" ; vous tombez la-dessus :

Ajouter un nouveau type de fichier

Pas très accueillant, hein ? Admettons que les fichiers *.xyz corresponde à un Fichier d'importation XYZ (cherchez pas, ça existe pas) ; vous allez gentiment taper ça dans "Description du type". Puis dans "Extension associée", tapez *.xyz. Si vous voulez associer plusieurs extensions, vous pouvez aussi faire ça : *.xyz, *.xzy. Vous pouvez chercher un truc ressemblant vaguement au type de fichier dans "Type de contenu" mais ce n'est pas indispensable. Si vous voulez faire une fausse association de fichier, précisez tout de suite l'icône choisie dans "Modifier l'icône" ; le système changera alors l'icône des fichiers en question, vous dira dans leur propriétés que ce sont des fichiers d'importation XYZ mais si vous cliquez dessus, il ne s'ouvriront pas directement (voir chapitre 3).

Nouvelle action

Il faut maintenant préciser des actions : Faites "Nouveau". Tapez un nom pour l'action, comme open ou Ouvrir (ça donnera la même chose, c'est-à-dire Ouvrir) ou encore Modifier, Editer, Bousiller avec Tel Logiciel, bref ce que vous voulez. ASTUCE : si vous mettez un & devant une lettre, cette dernière apparaîtra soulignée dans le menu contextuel (car vous êtes bien en train de bidouiller le menu contextuel) et l'option s'exécutera si vous appuyer sur la lettre correspondante (voir chapitre 2).

Ensuite, vous devez taper l'adresse de l'application à utiliser : pour ne pas vous fatiguez, passez par le bouton parcourir et allez chercher votre application (évidemment, faut savoir où elle est). L'ordinateur vous met automatiquement cette adresse entre guillemets. Là, techniquement, c'est fait. Vous faites OK, vous définissez l'icône, vous faites encore OK et vous testez. Mais Oh malheur, dans la plupart des cas, on clique sur le fichier, le logiciel s'ouvre mais n'ouvre pas le fichier sur lequel on a cliqué. Il vous faut donc faire demi-tour et modifier votre adresse de façon à obtenir quelque chose sur ce modèle-là : "C:\APPLICATION.EXE" %1".

Pourquoi ce %1" ? Parce que %1 est la variable qui correspond au nom du fichier sur lequel vous cliquez. Et comme la plupart des logiciels ont une ligne de commande style "C:\QB\QB.EXE bidule.bas", c'est-à dire qui ouvre le nom de fichier situé après le nom de l'application, vous êtes gagnant dans 95% des cas (c'est sûr vous tomberez bien sur des cas difficiles un de ces quatre).

Mais ce n'est pas fini : si vous voulez, vous pouvez préciser d'autres actions (en général, on les associe soit avec un autre logiciel soit en jouant sur les options de la ligne de commande). Vous pouvez en définir une "Par défaut" et c'est celle-là qui sera exécutée lorsque vous double-cliquerez sur le fichier. Pour les autres, cliquez avec le bouton droit sur le fichier et les premières lignes du menu contextuel seront vos actions. Quand un type de fichier n'est pas associé avec un logiciel, le menu contextuel n'affiche qu'une seule action, qui est "Ouvrir avec", ce qui vous fait retomber sur la méthode du chapitre 3. Pour les curieux, l'option "Utiliser DD" sert à rentrer des paramètres supplémentaires.

Vous pouvez aussi éditer les associations de fichiers déjà existantes mais vous risquez de vous heurter aux associations de fichiers définies par le logiciel lui-même (ça existe et là on s'aperçoit qu'un ordinateur peut être très têtu).

<< Article précédent      Article suivant >>

↑      Page d'accueil

Notre site accueille 600 membres qui ont posté pas moins de 4774 messages dans 546 topics : - )
Notre dernier membre inscrit est jajaja.
Aucun membre connecté.
Jumper :
Sauf mention contraire, les articles sont sous licence by-nc-sa. Les images appartiennent à leurs propriétaires respectifs.