CHAPITRE 3 : LES BASES DE L'INFORMATIQUE

Autant vous prévenir tout de suite, ce chapitre porte mal son nom : en effet, vous n'allez pas y apprendre les bases de l'informatique mais plutôt les gestes essentiels qui s'y rapportent, en l'occurence comment manipuler le clavier et la souris.

Manipuler la souris

Déplacer le pointeur

Vous l'avez certainement compris dans le chapitre 1, la souris est cette chose vaguement rectangulaire avec deux ou trois boutons, posée sur son tapis et que vous appeliez peut-être "mulot". Quand vous aurez allumé votre ordinateur, vous ne manquerez pas d'apercevoir à l'écran une petite flèche appelée pointeur (ou curseur). Comme son nom l'indique, le pointeur sert à pointer sur des éléments pour les sélectionner, les ouvrir, les déplacer, etc... La souris sert tout simplement à déplacer le pointeur ; posez votre main sur la souris, vos doigts doivent être en mesure de toucher les boutons (sinon, cela signifie que vous la tenez à l'envers). Quand vous déplacez la souris vers la droite, le pointeur se déplace vers la droite et il en va de même pour les autres directions.

Cliquer

Une autre action qui vous sera utile est le clic ; pour cela vous n'avez qu'à appuyer brièvement sur le bouton gauche ou sur le bouton droit selon la situation.

Double-cliquer

Double-cliquer consiste tout simplement à cliquer deux fois de suite très rapidement

Cliquer-déplacer ou cliquer-copier

Le cliquer-déplacer (pouvant aussi être appelé cliquer-copier selon l'action) consiste à cliquer sur un élément sans relâcher le bouton, à déplacer le curseur (l'élément en question suit alors le pointeur) et à relâcher le bouton. Cet action sera vue plus en détail dans le chapitre sur les fichiers.

Déplacer Cliquer Cliquer avec le bouton droit Double-cliquer Cliquer-Déplacer

Pour tout savoir ou presque sur le fonctionnement de la souris, reportez-vous au chapitre correspondant.

Le clavier

Minuscules et Majuscules

"L'utilisation du clavier est bien simple ; on appuie sur la bonne touche et voilà !" déclara une personne dans la rue. Malheureusement, cette personne se retrouva fort dépourvue quand la confrontation avec un clavier fut venue... Un clavier permet de taper plus de caractères qu'il n'y a de touches, alors forcément certaines touches peuvent taper plusieurs caractères et cela peut compliquer la vie de quiconque n'y connaît rien. L'effet est d'autant plus visible sur les ordinateurs portables car les touches sont moins nombreuses et plus serrées... Commençons par la différence minuscule/majuscule : pour les lettres normales (A - Z), c'est plutôt simple puisque la position du clavier par défaut est minuscule ; pour taper en majuscule, il faut maintenir la touche SHIFT enfoncée, taper sur le lettre en question et relâcher ; c'est pratique quand on écrit de longues phrases en minuscules et sans noms propres mais si on veut faire une affiche et donc écrire en majuscules, ça devient tout de suite moins pratique... alors pour cela, on a créé la touche MAJ avec un cadenas dessus. Un cadenas, c'est fait pour bloquer : le rôle de cette touche est donc de bloquer en majuscule : appuyer une fois sur la touche MAJ revient à maintenir enfoncée la touche SHIFT. Un petit indicateur s'allume alors pour montrer que vous allez écrire en majuscules. Pour revenir en minuscule, il suffit généralement d'appuyer sur la touche SHIFT bien que sur certains claviers, il faille rappuyer sur la touche MAJ.

Schéma de clavier

Les combinaisons de touches

"Bon, j'ai compris pour les lettres mais certaines touches m'intriguent ; certaines possèdent deux caractères, d'autres trois et parfois il n'y a que des accents" C'est là qu'entrent en jeu les combinaisons de touches. Vous avez déjà fait une combinaison de touches lorsque vous avez voulu écrire en majuscule : vous avez appuyez en même temps sur SHIFT et sur une lettre (B par exemple), ce qui donne la combinaison de touches suivantes : SHIFT + B (prononcez "SHIFT-Bé"). Voici une célèbre combinaison de touche : Ctrl + Alt + Suppr. On prononce "Contrôle-Alt-Suppr " et on enfonce simultanément les touches Ctrl, Alt et Suppr. Mais n'essayez pas d'appuyer directement sur les trois touches en même temps : maintenez enfoncé Ctrl puis Alt puis appuyez sur Suppr. Les combinaisons de touches sont surtout utilisées comme raccourci clavier : lorsqu'il vous paraîtra trop long d'activer une commande avec la souris, il vous suffira de savoir le raccourci clavier pour l'activer immédiatement. Par exemple, Ctrl + Z sert souvent à annuler la dernière action.

Les touches avec deux caractères

Les touches avec deux caractères fonctionnent comme les lettres : le caractère en haut de la touche peut être activé en majuscules et celui en dessous en minuscules. Exemple avec la touche %ù : vous voulez taper % donc vous vous mettez en majuscules et vous appuyez ; vous voulez taper ù donc vous vous mettez en minuscules et vous appuyez.

Les touches avec trois caractères

Pour ces touches-là, la règle est la même avec un petit apport : le caractère en haut est à taper en majuscules, celui en bas à gauche en minuscules et celui en bas à droite peut être activé avec la touche Alt Gr, ce qui donne la combinaison suivante : Alt Gr + caractère en bas à droite de la touche. Ainsi, pour taper un arobase, vous ferez Alt Gr + 0à@. Alt Gr peut aussi être remplacé par Ctrl + Alt.

Les accents

Ce paragraphe ne concerne que quelques touches ; un exemple pour comprendre : pour taper une lettre avec un tréma, vous faites comme si vous vouliez taper un tréma tout seul (c'est-à-dire que vous vous mettez en majuscules et que vous appuyez sur la touche ¨ˆ), vous relâchez puis vous appuyez sur la lettre à accentuer (quand cette dernière peut l'être). Et voilà, c'est fait !

Pour plus d'informations sur la souris et le clavier, reportez-vous aux chapitres correspondants.

<< Chapitre précédent     

↑      Page d'accueil

Notre site accueille 488 membres qui ont posté pas moins de 4591 messages dans 394 topics : - )
Notre dernier membre inscrit est dudule859.
Aucun membre connecté.
Jumper :
Sauf mention contraire, les articles sont sous licence by-nc-sa. Les images appartiennent à leurs propriétaires respectifs.