CHAPITRE 3: LE CLAVIER

Touches

Le clavier est le périphérique d'entrée le plus indispensable puisque, en admettant que le BIOS ne vous bloque pas au démarrage car il ne détecte aucun clavier, il vous faudra taper votre texte à l'aide de la souris et de la table de caractère (dur, dur…). Mais les claviers n'ont pas tous le même aspect : il existe différents types de claviers, selon la langue de l'utilisateur : un clavier pour taper du français n'aura pas le même aspect qu'un clavier pour taper de l'allemand. Deux grands types se distinguent :

Toutefois, ces dispositions ne sont pas optimisées pour la frappe. Elles sont été créées à l'époque des machines à écrire pour minimiser les risques de bloquage des machines par les secrétaires trop rapides pour la lente mécanique de ces machines. Il existe une disposition de clavier optimisée pour la rédaction : il s'agit de la disposition DVORAK, du nom de son inventeur. Afin d'être réellement optimale, elle diffère selon la langue (anglais, français, …)

Il existe plusieurs types de claviers AZERTY et QWERTY adaptés pour une langue particulière : l'anglais ne possédant aucun accent, les lettres accentuées n'ont nul besoin de figurer sur les claviers anglais. De même, l'allemand possède une lettre supplémentaire appelée essêt : ß. Une petite expérience pour ceux qui ont un clavier AZERTY français : tentez de trouver ce caractère (ß) sur votre clavier. Si vous le trouvez, écrivez-nous.

Schéma de clavier
Schéma du clavier de base ; je n'ai pas représenté le pavé numérique ici.
QWERTY
Le même en version QWERTY, utile en cas d'utilisation d'une vieille disquette de boot par exemple

Touches supplémentaires

Certaines touches (touches "Windows") n'ont fait leur apparition sur les claviers que vers 1997-98. Ainsi la petite touche avec le logo Windows entre la touche Ctrl et la touche Alt (celle qui sert à ouvrir le menu démarrer ou qui intervient dans certaines combinaisons de touches) n'est apparue qu'en 1996-97, à peu près en même temps que Windows 95 et son menu démarrer.

Clavier

De nos jours, certains claviers comportent, en plus des 102 touches traditionnelles, des boutons supplémentaires auxquels peuvent être attribués des raccourcis ou diverses fonctions (volume du son, lecture du CD, Internet, mise en veille). Enfin, les portables compensent leur absence de pavé numérique (ça prend trop de place) par des combinaisons de touches supplémentaires. Un exemple pour comprendre : beaucoup d'ordinateurs portables possèdent une touche Fn (ou équivalent) qui combinée avec d'autres touches permettent de mettre directement l'ordinateur en veille, de régler les contrastes et/ou le volume, simuler un pavé numérique, etc…

Connectiques

Les connectiques les plus courantes pour les claviers actuels sont l'USB et le PS/2 ; il y a encore quelques années, il existait une connectique réservée au clavier : le DIN.

Connecteur clavier

<< Chapitre précédent      Chapitre suivant >>

↑      Page d'accueil

Notre site accueille 603 membres qui ont posté pas moins de 4813 messages dans 585 topics : - )
Notre dernier membre inscrit est charlie83.
Aucun membre connecté.
Jumper :
Sauf mention contraire, les articles sont sous licence by-nc-sa. Les images appartiennent à leurs propriétaires respectifs.